JA slide show
Anasayfa arrow Languages arrow Français
Français
Des écrivains du soufisme ou des soufis écrivains? Voyage au pays des mystiques
Yazan Alberto Fabio Ambrosio   
07.06.2015 09:07

 Nous laissons une place d’honneur à Sadık Yalsızuçanlar. Sadık est né en 1962 à Malatya. Après avoir étudié la langue et la littérature turques à l’Université Hacettepe d’Ankara, il a travaillé comme instituteur, éditeur et enfin comme réalisateur de documentaires pour la chaîne de télévision turque (TRT). Cette expérience de travail avec les médias l’a poussé à s’interroger sur la valeur du cinéma dans deux essais, l’un intitulé le Cinéma du Rêve (Rüya Sineması), et l’autre Télévision et Sacrée (Televizyon Ve Kutsal). Il a traduit aussi des textes classiques de tradition soufie en turc moderne. Mais c’est surtout pour ses romans qu’il est connu en Turquie. D’autre part, il est lu et connu surtout dans un milieu qui ne dédaigne ni la tradition musulmane ni la tradition soufie.

Sadık s’impose dans le panorama littéraire de la Turquie contemporaine pour sa veine profondément ancrée dans le mysticisme. Ses romans s’inspirent souvent de la vie de soufis, ces mystiques musulmans, comme Ibn ‘Arabî, Aziz Mahmud Hüdayi (Yakaza) grand auteur ottoman du XVIIe siècle (Anka : Phénix) et Said Nursi, auteur charismatique de la fin de l’Empire ottoman (Dem : Souffle).
 
Itinéraires D'un Soufi - Récits d'Ibn 'Arabi
Yazan ediTör   
26.02.2013 23:39
 Atypique, Ibn ‘Arabi le fut certainement. Ce héros de roman bouscule les lois du genre : en fouiller la psychologie, couleur locale incluse, c’est manquer le mouvement perpétuel d’un coeur qui embrasse le Tout et se fait voyant. Cet esprit infatigable, mû par tous les talents, vers et prose confondus, qu’on pourrait croire de la Renaissance et qui la précède de trois bons siècles (Andalousie, 1165 – Damas, 1240), déconcerte le biographe, avec ses semelles de vent et son Livre sacré à la main.

Ce défi, un écrivain turc contemporain le relève pourtant ici. Sadik Yalsizuçanlar, bannissant l’érudition, choisit de dérouler, mêlant la première et la troisième personnes, ce fil entêté de la recherche du Vrai, de la rencontre à Cordoue avec Averroès, ami de la famille, à l’appel de l’immensité d’un monde arabe quasi infini, sans oublier la formation auprès d’une mère spirituelle fort importante.
 
Itinéraires dun soufi - Récits d'Ibn  Arabi
Yazan Préface de ABDELWAHAB MEDDEB   
15.02.2013 17:40
 Atypique, Ibn ‘Arabi le fut certainement. Ce héros de roman bouscule les lois du genre : en fouiller la psychologie, couleur locale incluse, c’est manquer le mouvement perpétuel d’un coeur qui embrasse le Tout et se fait voyant. Cet esprit infatigable, mû par tous les talents, vers et prose confondus, qu’on pourrait croire de la Renaissance et qui la précède de trois bons siècles (Andalousie, 1165 – Damas, 1240), déconcerte le biographe, avec ses semelles de vent et son Livre sacré à la main.

Ce défi, un écrivain turc contemporain le relève pourtant ici. Sadik Yalsizuçanlar, bannissant l’érudition, choisit de dérouler, mêlant la première et la troisième personnes, ce fil entêté de la recherche du Vrai, de la rencontre à Cordoue avec Averroès, ami de la famille, à l’appel de l’immensité d’un monde arabe quasi infini, sans oublier la formation auprès d’une mère spirituelle fort importante.
 
Patrimoines-Ambrosio / Itinéraires dun soufi - Récits d'Ibn  Arabi
Yazan ediTör   
15.02.2013 17:37
 
Des écrivains du soufisme ou des soufis écrivains ? Voyage au pays des mystiques[1]
Yazan Alberto Fabio Ambrosio   
05.01.2012 23:59

 L’article présente le soufisme par le biais de la littérature contemporaine turque. En effet, si le soufisme a subi en Turquie un coup d’arrêt avec l’interdiction des confréries soufies en 1925, une nouvelle façon d’exister du courant spirituel voit le jour par le moyen de la littérature et plus précisément des romans historiques. Après une présentation des écrivains turcs qui se sont distingués dans les années récentes pour leur production, l’article offre une introduction à l’oeuvre de Sadık Yalsızuçanlar, écrivain fécond et apprécié, et la version française de deux courts textes.

Mots-clés : Soufisme, derviches tourneurs, confréries soufies, littérature religieuse, romans historiques, Turquie, Sadık Yalsızuçanlar.

 
Du Voyageur...
Yazan SadıK YalsıZuçanlaR   
28.10.2008 23:20
 Quand le voyageur entra, le philosophe s'est levé pour l'accueillir. Lui embrassa pour exprimer son amitié et son affection. Il était un penseur d'Andalousie rappelé constamment et respectueusement. Le voyageur n'avait que dix neuf ans. Son père et le Philosophe étaient amis. Il vivait dans un foyer en pierre, à la rive ouest de la ville. L'étage supérieure du foyer était plein de livre a ras bords. Ils étaient placés parmi les ceuvres en Grecque  et traduites de cette langue vers la langue Arabe, sur une espace étroite tel que deux personnes a peine pouvaient s'y tenir.
 
<< Başlangıç < Önceki 1 2 Sonraki > Son >>

Sonuçlar 1 - 11 / 12
"Ayrılığa ulaşsaydık, ona kendi acısını tattırırdık." İbn Arabi  

SADIK YALSIZUÇANLAR,
ARTIK BÜTÜN KİTAPLARIYLA
PROFİL’DE…

sEsLi kiTaP

C’nin Hazırlanmış Hayatı
 
 Sesli Kitap.. Hazırlayan: Nisan Kumru
Bir ve Hep
 
Küf
 
Hiç  
 

BİRLİK