JA slide show
Anasayfa arrow Languages arrow Français arrow Des écrivains du soufisme ou des soufis écrivains? Voyage au pays des mystiques
Des écrivains du soufisme ou des soufis écrivains? Voyage au pays des mystiques
Yazan Alberto Fabio Ambrosio   
07.06.2015 09:07

 Nous laissons une place d’honneur à Sadık Yalsızuçanlar. Sadık est né en 1962 à Malatya. Après avoir étudié la langue et la littérature turques à l’Université Hacettepe d’Ankara, il a travaillé comme instituteur, éditeur et enfin comme réalisateur de documentaires pour la chaîne de télévision turque (TRT). Cette expérience de travail avec les médias l’a poussé à s’interroger sur la valeur du cinéma dans deux essais, l’un intitulé le Cinéma du Rêve (Rüya Sineması), et l’autre Télévision et Sacrée (Televizyon Ve Kutsal). Il a traduit aussi des textes classiques de tradition soufie en turc moderne. Mais c’est surtout pour ses romans qu’il est connu en Turquie. D’autre part, il est lu et connu surtout dans un milieu qui ne dédaigne ni la tradition musulmane ni la tradition soufie.

Sadık s’impose dans le panorama littéraire de la Turquie contemporaine pour sa veine profondément ancrée dans le mysticisme. Ses romans s’inspirent souvent de la vie de soufis, ces mystiques musulmans, comme Ibn ‘Arabî, Aziz Mahmud Hüdayi (Yakaza) grand auteur ottoman du XVIIe siècle (Anka : Phénix) et Said Nursi, auteur charismatique de la fin de l’Empire ottoman (Dem : Souffle).


Par son écriture, il essaie aussi de décrire une façon de regarder la réalité, probablement à la manière soufie dans l’approche du vécu des hommes et des femmes. Certaines pages de ses écrits constituent de surprenantes méditations. Il suffit de se pencher sur les pages des récits intitulés ‘Rien’ (Hiç) pour être surpris par la densité spirituelle et par l’expression paradoxale qui le caractérisent. Un des textes de ce recueil, Halvet der Encümen, est le commentaire moderne, dans le genre du très court récit – post-moderne dirait-on -, d’un des éléments fondamentaux de la confrérie Nakşbendî, la retraite dans le monde. La retraite dans le monde signifie pour un derviche son insertion dans la société, tout en gardant tourné le regard vers la réalité divine. Ce court texte illustre le sens de la solitude humaine comme une façon moderne d’expérimenter la retraite et la fuite du monde. La retraite dans le monde ouvre donc une vision du monde plus profonde, tout en étant dans ce bas-monde.

[...] Des écrivains du soufisme ou des soufis écrivains? Voyage au pays des mystiques [PDF]

Alberto Fabio Ambrosio
Chercheur associé Cetobac/Ehess

 
< Önceki   Sonraki >
"Ayrılığa ulaşsaydık, ona kendi acısını tattırırdık." İbn Arabi  

SADIK YALSIZUÇANLAR,
ARTIK BÜTÜN KİTAPLARIYLA
PROFİL’DE…

sEsLi kiTaP

C’nin Hazırlanmış Hayatı
 
 Sesli Kitap.. Hazırlayan: Nisan Kumru
Bir ve Hep
 
Küf
 
Hiç  
 

BİRLİK